Prenez du bon matériel. Afin de ne pas vous salir en travaillant, je vous conseille d’acheter une blouse. Puis entre autre, achetez une règle épaisse et non dérapante pour couper votre carton. Avec une règle métallique et mince vous avez de grandes chances que la lame dérape.

Ne vous appuyez pas sur le carton en découpant car forcément vous ferez avec vos coudes un petit affaissement. N’hésitez pas à prendre du GESSO et oubliez tout ce Trafalgar d’huile ou de blanc de Meudon. Découpez votre carton en plusieurs fois et ne vous précipitez pas pour le faire. Nous n’avons que 10 doigts.

Les planches de carton avec l’humidité se tordent un peu ; pensez-y.  Lavez toujours après votre travail le matériel utilisé et aussi la table de travail. Pour coller prenez de la colle a papier peint c’est suffisant. Vous pouvez aussi pour les papiers plus épais prendre de la colle blanche. Si vous le pouvez faites 2 créations en même temps. L’une sèche alors que vous travaillez sur l’autre.

Sachez qu’un papier népalais avec la même référence peut être plus foncé ou plus clair ; c’est le bain. Mettez a la fin du vitrificateur aquaréthane et non du vernis. Le papier népalais, suivant sa couleur, déteint parfois énormément sur les mains, notamment le papier noir. Parfois, il est difficile de savoir ou se trouve la surface a coller tant les surfaces recto/verso semblent identiques. La surface a coller est du coté de l’étiquette.

Parfois, vous devez accrocher au mur votre réalisation, un conseil; faites en sorte de mettre un petit bout de carton gris sur le dos de votre réalisation ( c’est plus costaud que le carton alvéolé. Il ne s’arrachera pas )

Bon Travail….

Toutes mes œuvres sont a vendre. Mon mail : broceliande7@wanadoo.fr
Mon portable : 06.08.78.84.76