Un peu de technique :

J’avais récupéré ce pavé à Prague et je ne voyais pas ce que je pouvais en faire. Mais je désirais en faire une œuvre en souvenir de cette très belle ville. A la suite d’une exposition j’eus la pensée de réaliser des palissades en carton ondulé pour mettre mon pavé. Tout a été recouvert de papier népalais et aussi vitrifié.

Derrière les palissades j’ai mis des traverses en carton pour bien tenir le tout. Dans cette sculpture tout est symbolique. L’herbe sous le pavée indique la renaissance de la vie. Les photos en noir et blanc indique la terreur des chars Russes.

La mousse orange est la mort, tandis que sur la gauche les herbes sont vertes et c’est la vie. Ian Palach qui s’est immolé est en noir et blanc et la seule photo en couleur est en haut à gauche.

Cette photo représente Alexander Dubcekl. L’étoile Russe cassée en 2 parties indique la folie du bloc communiste. Pour conclure je suis content d’avoir, environ 50 années après, fait un hommage à Ian Palach !

Les dimensions sont : Largeur 25 cm, Profondeur 18 cm, Hauteur 51 cm.

Souvenir de Prague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *